Juliette Ayrault
...
...
...
...

...
...
...
...
...


Born of the caress and attrition

From this unique mutual contact arises soft forms.
It’s the tale of an oxidizing time, when soap becomes stone and attrition a caress.
It’s a place where, old water, rolls pearls.
When after a baptism, only traces are left.
this is their prints, their memories of embrace

nées de la caresse et de l’usure

De cet unique contact
réciproque nait des formes douces.
C’est l’histoire d’un temps qui s’oxyde, où le savon est de pierre et l’usure est une caresse.
un lieu où dans l’eau croupie roule des perles.
Quand après un baptême il ne reste plus que des traces.

En voici leurs empreintes, leur souvenirs d’étreintes.